ø    agence de voyage receptive au senegal
 
       CHARTE ETHIQUE
    l'esprit de nos voyages
   
l'environnement
   
les relations sociales
    l'équilibre économique

       TOURISME DURABLE

    principe
    sur le terrain
    liens

       INFOS PRATIQUES
    infos santé
   
formalités
   
préparation au voyage
   
partager vos talents
    quand partir ?
    us et coutumes
   
quelques mots en wolof

   
liens utiles

    US ET COUTUMES                               

Les salutations La tenue Le repas Le waxalé (marchandage)
L'Islam et la prière / La mendicité et l'aumône Ce qu'il faut faire ne pas faire

1-L’islam et les prières :

Comprendre et respecter le Sénégal c'est aussi vivre au rythme de ses croyances…
La plupart des habitants font cinq prières par jour requisent par l’Islam et ce quel que soit l'endroit où ils se trouvent.
Le vendredi est considéré comme le jour saint et par conséquent, toute l'activité de la ville ou même des campagnes s'arrête pour laisser la place à la prière à partir de 14h.
Ne vous étonnez pas de voir des boutiquiers quitter leur poste ou encore des chauffeurs de taxi s'arrêter pour faire leurs ablutions en pleine rue.
Il vous arrivera parfois même de croiser devant la mosquée déjà bien encombrée ou encore dans les rues, des pèlerins avec leurs nattes sous le bras.

2-La mendicité et l’aumône :

Ne vous étonnez pas de croiser un grand nombre de mendiants dans les rues de Dakar ou même ailleurs.
Il faut savoir que la plupart des handicapés de ce pays vivent d’aumône ou de charité.

De plus, le phénomène des petits « talibés » vient augmenter le nombre déjà important de mendiants.
Qui sont-ils ?
Il faut savoir que le Sénégal est un pays musulman dont la population, très croyante, se plie également aux exigences de marabouts (chef religieux). Les talibés sont des élèves de l’école coranique, envoyés par leur famille en ville auprès de ces marabouts, pour parfaire leur éducation religieuse.
En contre partie de cet apprentissage, il leur est demandé de mendier une partie de la journée et de remettre une partie de leur recette.
Il est dans les habitudes des locaux de donner une pièce ou deux.

Mais il est une attitude encore plus louable que toute autre, appliquée par les gens du peuple que vous pourrez sans doute emprunter : donner de la nourriture ou des biens de première nécessité comme du sucre, des bougies, du riz.
L’important est de donner quelque chose de blanc symbole de la pureté dans leur croyance et religion.

 
Société à responsabilité limitée au capital de 1 000 000 F. CFA - NINEA : 22790092
Siège social : Yoff Layenne, APECSY-1, N° 167 DAKAR (Sénégal) - Adresse postale : BP 29 828 Yoff Aéroport.
Tél./Fax : (221) 33 820 48 97 - E-mail : contact@kaicedrat.com - site réalisé par Les Artisans Numériques

Copyright © 2004 Kaïcedrat Voyage - © Photos Kaïcedrat Voyage